Jetez-vous parmi la foule de visiteurs venue admirer ce cadre nocturne qui habille la ville et met en valeur l’architecture à partir de 20h chaque soir.

La fête se déroule en plein air et plaira aux petits comme aux grands, dans un centre ville qui se réinterprète et se dessine chaque année selon l’imagination débordante des artistes venus du monde entier. La programmation des scénographies reste la même durant les quatre soirs dans le centre ville, là où les innovations technologiques sont les plus époustouflantes et riches artistiquement parlant. Certaines œuvres sont diffusés sur le patrimoine architectural et utilisent ses formes pour en façonner de nouvelles, créant ainsi une impression de magie. D’autres sont des structures luminescentes, tandis que certaines utilisent l’espace pour créer un décor à part entière: Toutes mêlent vidéos, acoustique et arts vivants et mettent en valeur l’incroyable patrimoine de la ville dans un rythme effréné. La circulation est coupée à partir de 17h, le métro et le tramway sont plus fréquents et à un prix réduit pour tous.

La Fête des Lumières de Lyon est née en 1850, alors qu’une statue de la Vierge Marie devait être inaugurée au sommet de la colline de Fourvière. Á cause d’une inondation, la fête est malheureusement retardée de plusieurs mois. Décalée au 8 décembre, une tempête sévit ce jour-là et la fête est de nouveau annulée. Mais quand dans la soirée, les nuages s’effacent, les Lyonnais commencent à placer des bougies à leurs fenêtres. Les autorités religieuses sont stupéfaites, elles suivent alors le mouvement et illuminent la chapelle de Fourvière dans la nuit sombre. Depuis lors, une tradition est née et la date du 8 décembre marque le début des festivités avec la montée aux flambeaux jusqu’à la basilique de Fourvière et les bougies disposées aux fenêtres. Les quatre jours qui suivent, Les lieux emblématiques, les monuments, la Presqu'île, le Vieux Lyon et la colline de Fourvière vivent au rythme des défilés égayés, des illuminations architecturales exceptionnelles durant les quatre jours qui suivent.

En 1989, le plan Lumière mettait déjà en valeur plus de 300 sites mais depuis, les mises en lumière intègrent bien plus d’éléments tel que la rue, les fleuves, les silhouettes des passants et l’ombre devient un élément central dans la réflexion des projets artistiques présentés chaque année. La Fête des Lumières a beaucoup inspiré, ses artistes ont été remarqués et elle est maintenant dérivée dans le monde entier.
Entre toutes ces innovations, la consommation d'énergie a été grandement réduite en utilisant seulement des matériaux recyclables et à basse consommation. Ces bonnes résolutions se sont répercutées sur la politique d’éclairage public, et Lyon est à l’heure actuelle une des villes les plus vertes de France.

D’après son caractère religieux, la Fête des Lumières est aussi une fête solidaire et son principe est simple : acheter un ou plusieurs lumignons du cœur pour l’organisation d’une scénographie placée sur l’Odéon du Théâtre Antique de Fourvière. Ces ventes vont à une association caritative différente chaque année. L’an passé, la bénéficiaire était l'ONG Électriciens sans frontières, qui fait de l'accès à l'énergie un levier de développement dans le monde.

Ne manquez pas l’illumination monumentale "Thank you Mister Paul" qui est installée à l’entrée des Halles de Lyon, c’est la seule qui est pérenne. La peinture murale est animée par 10 minutes de jeux de projections vidéos afin de rendre hommage au cuisinier lyonnais Paul Bocuse, à sa carrière étoilée et ses recettes connues dans le monde entier. Descendez à l'arrêt de métro ou de tramway Mairie du 3ème.

Des personnages sont parfois récurrents car ils ont marqué le cœur des lyonnais, comme Les Anookis, créés par Moetu Batlle. Ils ont joué des tours tantôt sur les lignes de la gare St-Paul que sur l’Opéra et reviendront sûrement dans bien d’autres éditions !

La Fête des Lumières est aussi une occasion de mettre en lumière le passé oublié de Lyon. Par exemple, le Parc de la Tête d’Or est un des lieux favoris des Lyonnais mais peu en savent sur les origines de son nom et sur l’histoire du mythe de la tête d’or… Les installations vous plongeront dans l’univers de 1662.

L’imagination débordante des enfants est elle aussi utilisée à bon escient grâce aux écoles du quartier qui participent chaque année à la création d’une œuvre. La plus mémorable a sans doute été l’immense labyrinthe de sphère multicolores, sur la Place du Gros Caillou. Durant une autre année, cette place était animée par un bougeoir géant, qui revenait aux sources de la lumière: le feu.

N’hésitez pas à consulter la programmation qui sort chaque année à la mi-novembre sur le site de la mairie de Lyon, et pour vous donner l’eau à la bouche, revivez les temps forts des années de la Fête des Lumières en consultant les vidéos des années précédentes.

La mairie organise en outre des visites guidées à un prix abordable tout au long des festivités. Il vous suffit de remplir un questionnaire sur internet en indiquant vos coordonnées, quel jour vous convient et choisir le parcours qui vous plaît le plus.

N’attendez-plus, réservez votre hébergement parmi la large gamme d’hôtels que Reserving.com propose à Lyon !