Accede o crea tu cuenta

Facebook

Google

Email

¿Has olvidado tu email o localizador?

Besoin d'aide ?

Service Client
ou rejoindrez le Club Reserving avec
  • Recevez les offres, les idées de voyages et les nouveautés de Reserving.com
  • Gagnez de l’argent avec vos réservations
  • Invitez vos amis à rejoindre le Club Reserving et gagnez 10 euros chacun
  • Accédez à vos factures
  • Réservez de manière simple et rapide
  • Sauvegardez vos destinations favorites

Hôtels - Saragosse

Hôtels - destacados

Saragosse, l'ancienne capitale du vieux royaume d'Aragon

Capitale du fleuve Ebro, là où la Basilique du Pilar s'élève et où quelques uns de ses plafonds sont revêtus de fresques de Goya. Saragosse est une ville d'histoire, il suffit de regarder les dégâts laissés par l'artillerie française dans la rue Palomar numéro 8 après la guerre de l’Indépendance, à vrai dire il y a plus de trente impacts dans toute la ville.

Aussi, son patrimoine... dont il en reste probablement à découvrir, selon un journaliste du journal britannique The Independent, qui nomma Saragosse de secret occulte de l’Espagne.

Cette ville possède une face cachée, toujours secrète et qu'il faut découvrir petit à petit, tout comme le Théâtre Romain, ou la porte romaine qui, toujours enterrée, attend dans le sous-sol d'une église désacralisé. La Saragosse Romaine, Cesaraugusta, fut très grande, avec ses thermes, le port fluvial ou le forum que l'on peut visiter. Il y a même des historiens qui pensent que la Saragosse romaine fut plus grande de ce que l'on pensait jusqu'à maintenant, à cause des dimensions des immeubles et des œuvres romaines que l'on a découvert. En plus de ce passé qui a procuré à Saragosse tant de grandeur, il y a Goya, qui des siècles plus tard, travailla intensément dans la ville. Il vécu dans sept maisons, desquelles s'est seulement maintenu celle qui se trouve au numéro 4 de l'église de Saint Miguel où vécu le jeune Francisco de Goya.

Non loin de là, le musée Camón Aznar qui a été récemment rénové et modernisé, dévoile l’œuvre magnifique du peintre, né dans un petite village aux alentours de la ville, Fuendedotos.

Une excellente sélection de peintures et de gravures « goyesques » est accrochée sur les murs de l'un des rares palais de la Renaissance qui su survivre aux canons français et à la reprise des spéculateurs.

Après être entré dans la basilique du Pilar ou d'avoir contemplé son extérieur (les fresques de Goya méritent également une visite), une visite de la zone du Tubo s'impose, connu pour ses tapas, sandwich et animations de tout genre.

Nous utilisons des cookies, propres et de tiers, afin d’améliorer nos services, d’optimiser votre expérience et de vous offrir un contenu publicitaire lié à vos préférences grâce à l’analyse de vos habitudes de navigation. En poursuivant la navigation, nous considérons que vous acceptez leur usage. Plus d’information

Cerrar
↑